L'histoire d'une vie parmi tant d'autres...

Ce blog c'est mon carnet de bord!!! Mes passions, mes coups de gueule, mes anecdotes, mon exutoire parfois aussi...

09 avril 2009

Entre le coup de gueule et la consternation... à mi-chemin entre l'horreur et le désenchantement...

Rappel : je suis une fille... une vraie de vraie, avec pas une once de masculinité... qui dit fifille, dit un peu prout-prout (j'assume) càd qui n'aime pas les pets, ne raffole pas des rots, ne demande pas après des pratiques scato, etc

******************

Comme beaucoup de mes congénères féminines (également certains hommes : parce qu'il y en a qui ont aussi horreur de çà!!!!), voir un homme se curer le nez au volant (ou à tout autre moment, mais au volant je trouve çà carrément dégoûtant, parce que l'ignoblinie se passe à la vue de tous!) me donne des hauts -le-coeur!

Et bien j'ai trouvé le féminin de ce geste peu ragoûtant (ndlr, sans mauvais jeu de mot par rapport à ceux qui en plus de se curer le nez, goûtent leurs déjections en s'auto-félicitant!).
Et j'éprouve de la honte, ni plus, ni moins, d'appartenir en ce jour à la classe féminine en déperdition...pour parler comme nos grands-parents, par le passé, les femmes étaient certes brimées mais elles avaient  une certaine retenue, un minimum de classe.... et la preuve par A+B aujourd'hui que cette distinction sexuelle est en perdition.

Donc le féminin de se curer le nez au volant, c'est s'écraser, s'exploser, s'ouvrir un bouton, un spot, un pustule à la vue de tous, devant le miroir de son rétro intérieur, au feu rouge!!!!!
Outrée j'étais!!!!

La nénétte très classe -enfin comme la majorité de la classe moyenne la définierait - (vous savez, ce genre de nana qui porte des lunettes  XXL siglée et même en plein hiver quand il fait gris et moche, cette même fille qui a toute l'année, dès le réveil à en croire ses conversations, une chevelure impeccablement lissée, cette femme qui roule en décapotable dès les premiers bourgeons... et avec les cheveux qui tiennent, à croire qu'elle s'est renversée la bombe de laque sur la tronche... bref, vous en connaissez tous et toutes des comme çà!!!!) se regarde dans le rétro, s'approche du miroir, prend une mine horrifié et avec ses onfles french manucurés commmence à se trifouiller le comédon disgracieux qui a trouvé sa place sur le menton en galoche de la demoiselle!
Mesdames, vous ne pouvez pas attendre d'être dans l'intimité de votre salle de bains?? ! Car c'est précisément le genre de choses que nous (et eux aussi) ne voulons pas voir!!!!

||Voilà un petit post en faveur de l'égalité homme-femme!!!!!
^o^

Posté par Mam'selle Marie à une heure indécente... - Commentaires [0]

Commentaires

Poster un commentaire